12.10.06

" Caroufmania "

Samedi ….Jour béni consacré à « l’hypermarket », la « Caroufmania » tu connais ?
Le genre tout le monde y se croise sans se dire bonjour au pas de course en faisant la g…!
Donc tu vois moi, je me tape ça hebdomadairement, et pour tout te dire ça me les gonffle grave !
Donc après avoir mis mon p’tit jeton dans la fente je m’empare avec fermeté de mon compagnon de voyage d’un jour, l’automobile du pauvre, avec qui je vais vivre cette exaltante aventure !
Bon ok j’mets plus 1 euro depuis que je me suis fait piquer mon caddy, pas radasse mais quand même !
Chez Carrouf c’est bien fait, tu suis toujours le même trajet, même qui zon étudié tout ça pour que si t’oublies un truc, c’est que t’es vraiment la reine des truffes ! Et au passage si tu peux laisser un peu plus de pognon c'est toujours tout bénef !
Je passe dédaigneusement devant le rayon poissonnerie où des merlans à l’œil glauque me dévisagent avec insistance. Pas drôle la vie de poisson, m’en fout suis Bélier et de toutes façons, j’aime pas le poisson !
Un peu plus loin dans mon circuit organisé mes yeux et mes narines (dilatées ?) sont attirés par des poulets rôtis qui tournent sur eux-mêmes comme des toupies. Pas drôle la vie de poulet non plus ! Là ça fait cling dans ma tête (qui quand elle réfléchit se dit « pas compliqué à préparer ça » eh eh !). La vendeuse me demande : « Je vous le découpe ? » Ben tiens ! Si çà peut m’éviter de le faire !
Prenant ses ciseaux avec la méticulosité d’un chirurgien opérant de la main gauche elle commence l’opération… Et là …l’accident ! Elle attaque l’élastique retenant les chairs du poulet, qui, sous l’effet de la rupture m’envoie une giclée de sauce tiédasse sur mon chemisier Cacharel (made in Kiabi).
La fille : « Oh excusez-moi ! » Et toi de rajouter : « Heu.. c’est rien ya pas grand chose, ça tache pas ! ».
Et là en toi-même tu penses : « P ‘tain grosse truie tu pouvais pas faire attention, j’vais te l’faire bouffer ton gallinacé de merde moi ! »
Et tu repars, auréolée et médaillée que même Zidane il en pas des comme çà ..
Ayant besoin d’une bouteille de vin, je file vers le rayon piccolo rouge. Semblant hésiter, erreur fatale pour la représente du sexe faible  devant cet empire machiste qu’est le pinard, l’inévitable arrive sous les traits d’un grand intello à lunettes abandonnant son caddy pour la circonstance.
- J'peux vous aider ma p'tite dame, vous n’avez pas l’air d’y connaître grand chose?
- Heu non çà va dis-je en m’emparant de la 1ère bouteille devant moi.
- Ah non, pas ça malheureuse ! C’est pas une bonne année !!!! (Évidemment …)
- Ah bon ?
- Oui oui tssss  prenez donc la Pichon Delagouaille 95 c’est super, j’en ai encore bu avant hier avec mon beau-frère qui disait que sa mère était …. Bon oui ok !
- Ben, heu, enfin… moi d’habitude je prends du Baron de Lestac à 3 euros, c’est bien (il va pas me lâcher ce con ?). Si on m’avait dit que je me ferais draguer devant du jaja !!!!
- Non non faites moi confiance dit-il en me fixant droit dans les seins …
- Bon, bon … ok je prends les 2 pour avoir la paix et je repars en lui claquant un rictus approprié et reconnaissant.
Deux minutes plus tard je plante son « Pichon machin chouette » dans le caddy d’un mec qui a le même profil (faut bien payer …) et je dégage discrètement.
En passant je vois une petite vieille qui essaie désespérément d’atteindre une boîte de haricots en hauteur.
Mon bon cœur légendaire ne fait qu’un tour : « Attendez je vais vous aider » !
Bon je ne suis pas non plus une basketteuse de NBA ... Je tends le bras à m’en péter le soutif et, sur la pointe des pieds, je fais basculer la dite boîte. Dans sa chute elle entraîne une autre boîte qui tape la « Lesieur » jaune, laquelle s’écrase à mes pieds .
Je patauge alors dans un champ de tournesol liquide sous le regard réprobatif des consommateurs attérés.
La petite vieille repart avec ses conserves sans dire merci et moi j’essaie de dégager discrètement …autant que faire se peut !
Là évidemment je croise mon « admirateur spécialiste du pinard » qui me jete un regard
con descendant ! Le problème du tournesol c’est que, comme le chewing-gum colle aux dents, ça colle aux pieds et …on me suit à la trace ! Désignez le coupable …fastoche !!
P’tain ras le bol de ces courses à la m…m.. le nœud !
Cette fois un grand classique, après s’être égarée dans les allées.. Où est passé ce foutu caddy ?
Retrospecto… remémo… flash-back… rembobinage… au bout de 10 minutes je le retrouve enfin !
(Oui c’est facile, comme le petit Poucet avec les cailloux ... pff).
Bon, j’ai besoin de sous-vêtements mais là je fais marche arrière parce que si je tombe encore sur mon satyre il est foutu de me donner des conseils sur la couleur, pas de risques inutiles ... ! Impasse !
Parce que faut savoir, ya une grande loi dans les supermarkets : lorsque t’as pas envie de rencontrer quelqu’un, tu le croises 10 fois dans les allées ! Imparable !! Ben oui toi aussi t’as vérifié !
Ah j’oubliais : la lessive .. qu’est ce que je prends ? Bonux ya plus de cadeau ... Omo çà fait PD... allez va pour Ariel ! Banco ! Et si ils veulent me changer le baril contre 2 « Duchmurff » je les prends et j’me tire !
J’arrive enfin à la caisse et comme dab c’est l’engorgement total… Et là, 2ème loi imparable du supermarket : quand t’es dans une file, celle d’à-côté avance systématiquement plus vite. Et si par malheur tu changes c’est pire ! C’est la tienne qui se met à ne plus avancer…
Donc je prends mon mâle en patience et, au bout d’un quart d’heure je déballe tout mon fatras sur le tapis.
A ce moment la caissière : « Vous avez la carte Bidule madame ? » « Euh non » ! « Ah ben alors  faut aller à une aut caisse  ! »
« Quoi ? Mais attendez je vais pas me retaper toute la file !!!! »
«  Ben si ! Moi je prends que la carte Bidule !!! »
Et là t’as envie de lui faire avaler sa saloperie de carte de merde !
Donc tu remballes tout ton merdier devant le regard accusateur de ceux qui possèdent le fameux « Césame ». Là un monsieur te brandit l’objet tant convoité : « C’est ça madame la carte Truc ! »
Oui, ben moi je lui réponds que la prochaine fois j’irai chez l’arabe du coin, au moins Ahmed lui y s’en fout des cartes ! Bandes de tâches !!!
Donc tu te refais la file d’à-côté en te bouffant les lèvres et quand arrive ton tour, tu te rends compte que t’as oublié ton sac…
« Ah non madame on donne plus de sacs plastiques, c’est pour la « Nature » !!! »
Ah oui et moi je fais comment alors ?  « Ben comme tout le monde ! »
Et là tu éclates !! La « Nature » elle revient au galop ! Tu l’injuries, elle paye pour tout le monde …
Tu lui gueules que si elle te file pas un sac plastique tu laisses tout ton merdier sur le tapis …
Devant le scandale qu’elle préssent inévitable elle finit pas céder.
Et toi tu repars l’air hautain, le chemisier qui pue le poulet gras, les pieds qui font floc floc et laissent une traînée grasse sur ton passage mais avec la satisfaction d’avoir gagné la bataille du sac plastique !!
A la semaine prochaine......






Posté par CarmenCru à 12:16 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur " Caroufmania "

    hé bé

    C'est Kho Lanta les courses avec toi!
    (en tout cas j'ai bien ri merci)

    Posté par P'tit loup, 12.10.06 à 12:27 | | Répondre
  • Merci pour l'image mentale de *toi* le chemisier puant le poulet gras et les pieds faisant floc floc !
    et sinon la prochaine fois je te regarde pas dans les *seins* promis. Ou pas.

    Posté par Renardeau®, 12.10.06 à 14:27 | | Répondre
  • Bien joué le coup de planquer le rouge dans la caddie d'un autre mec.

    Posté par ZEL, 12.10.06 à 17:14 | | Répondre
  • Zel çà marche aussi avec le blanc, j'ai essayé..même que c'est plus discret.
    Quant à *toi* essaie de faire tes courses le mardi matin ya moins de monde et ...moins de risques ..
    Tu bosses ? mais non !
    Sinon tu peux te les faire livrer aussi mais avec ta chcoumoune le livreur il va tomber dans l'escalier !

    Posté par Atys, 12.10.06 à 17:53 | | Répondre
  • Je t'ai connue meilleure en carouf ... que des bananes et un talent fou pour emballer mdrrrrr

    Posté par zorobabel, 13.10.06 à 11:13 | | Répondre
  • heuuuu ne vas pas imaginer que j'en ai oublié hin tu sais bien que je n'expose pas mon intimité en public...oué je sais, façon de parler

    Posté par zorobabel, 13.10.06 à 12:46 | | Répondre
Nouveau commentaire